CONCOMBRE (à la pièce)

1,50 €
TTC

La piece

Quantité

Volume/poids

Concombre cru (avec pelure), 63 g/125 ml

Concombre cru (sans pelure), 63 g/125 ml

Cornichon à l’aneth (faible en sodium), 65 g ou 1 cornichon, 9,5 cm de long

Calories

9

8

12

Protéines

0,4 g

0,4g

0,4 g

Glucides

2,3 g

1,4 g

2,7 g

Lipides

0,1 g

0,1 g

0,1 g

Fibres alimentaires

0,5g

0,4 g

0 ,7 g

 

Rafraichissant, composé principalement d’eau et donc très peu calorique, le concombre est riche en antioxydants, qui protègent contre l’impact de radicaux libres, qui seraient impliqués dans l’apparition de maladies cardiovasculaires, de certains cancers ainsi que d’autres maladies chroniques et liées au vieillissement.

Nutriments

 Cuivre. En tant que constituant de plusieurs enzymes, le cuivre est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène dans l’organisme. Plusieurs enzymes contenant du cuivre contribuent aussi à la défense du corps contre les radicaux libres.

 Vitamine K . Nécessaire pour la synthèse de protéines qui jouent un rôle dans la coagulation du sang. Elle est également utile à la formation des os.

Conseils de préparation

Le concombre peut se peler ou non, mais c’est dans la peau que l’on retrouve le plus de nutriments. Mais pour enlever l’amertume qu’il peut parfois contenir, il peut être pelé et l’extrémité la plus pointue enlevée. On peut également le couper en tranches que l’on fera dégorger une heure dans une passoire avec du gros sel. Ou le fendre en deux, l’épépiner et le saupoudrer de sel pour ensuite le rincer et assécher avec un torchon. Il peut se manger aussi bien cuit que cru. De plus, il s’accorde particulièrement avec le yogourt et les fines herbes. Conservation

Réfrigérateur : une ou deux semaines dans le bac à légumes. Une fois entamé, le protéger avec un film alimentaire. Éviter de garder les concombres à proximité des fruits, qui en dégageant de l’éthylène, contribuent à en augmenter l’amertume.

Congélateur : le faire cuire avant de le mettre à congeler.